Découvrez les origines anciennes de la ville de Viarmes

L’origine de la ville de Viarmes à travers le temps

Il semble que le site actuel ait été occupé dès la Gaule. Ce village de la Vieille France aurait tiré son nom « Via Armorum » de sa situation sur la route allant de Lutèce au Camp de César (à Gouvieux). Ce premier nom a ensuite connu des variations au cours des siècles : Wirmes ou Wiermes, Urmes, Ourmes.
C’est au Moyen-Age que les premiers écrits mentionnent Viarmes en tant que paroisse sous le nom de Viarma.

La cure de Viarmes existe avant 1119. Elle est tenue en fief par Nivelon de Pierrefonds relevant de Renaud Il, Comte de Clermont. Fin XIIe siècle, Guillaume de Garlande est seigneur de Viarmes et de Belloy.
En 1217, les terres de Viarmes sont la propriété de la Comtesse de Grandpré.
En 1258, la seigneurie est aux mains de Pierre de Chambly qui la transmet à ses descendants.
Durant la guerre de Cent ans, les Anglais occupent Beaumont, Asnières, Luzarches et Viarmes. Ils y massacrent cent hommes au lieu-dit « La Mascrée » (déformation de massacre).
En 1455, Pierre Dubois est Seigneur de Viarmes. Son fils Guillaume lui succède.
En 1529, Guillaume de la Fontaine achète les terres. Son fils, Charles en hérite à sa mort en 1548. Les trois filles de Charles gardent la seigneurie indivise, mais, à partir de 1606, les terres et le château sont vendus séparément. C’est sans doute entre 1606 et 1621 que Sully, Ministre d’Henri IV devient propriétaire du château.
En 1641, le Président du Parlement Mace Le Boulanger achète la seigneurie. Son fils, Auguste, Président du Grand Conseil en hérite en 1665. En 1713, arrive à Viarmes Jean-Baptiste Elie Camus de Pontcarré, Prévôt des marchands de Paris, qui fera construire le château actuel. Il est également à l’origine de la rue qui entoure la Bourse du Commerce à Paris qui porte le nom de Rue de Viarmes. Il meurt en 1775 et son fils vend le titre au Marquis de Travanet, Mestre de camps de dragons.
Entre 1789 et 1792, Viarmes voit arriver son premier maire : l’abbé François Lemaire.
En 1791, lors de la vente des biens nationaux, le Marquis de Travanet achète l’abbaye de Royaumont. Pour sauver sa tête de la guillotine, il fait démolir la splendide église abbatiale et disperse son mobilier.
Le château est ensuite cédé successivement aux familles d’Haugeranville et De la Grange.
En 1833, les anciennes portes de Viarmes sont démolies.
En 1845, le Marquis de la Grange met le château en vente par adjudication. Il est adjugé en 1847 au Général Duvivier qui le cèdera à la commune en 1856, pour la somme de 27 000 francs-or, afin d’y installer mairie et école.




La ville de Viarmes en images

Vous souhaitez voir plus d'images de la ville de Viarmes ?


Contacter les membres de l'Office de Tourisme de Viarmes

Il y aura toujours une personne pour vous répondre
Par mail
info@officetourisme-viarmes.com
Par téléphone

01 34 68 03 76

A l'office
74 Rue de Paris - 95270 Viarmes
Ouvert le mardi, jeudi, vendredi et samedi de 9h à 12h et le dimanche de 10h à 12h